Mes plans sur la comète

13 novembre 2018

Sevrée mais c'est dur

Contrecoups de ne plus avoir d'inhibiteurs d'humeur, je suis hyper sensible depuis dix jours ! Pour un rien les larmes me montent aux yeux.
Lors des commémorations de l'armistice, je pleurais en lisant les lettres de poilus, en regardant les photos des soldats...
A la chorale, je n'ai pas réussi à chanter "la tendresse" de Bourvil, ma voix restait coincée dans ma gorge.

Posté par delph-ine à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2018

sevrage

Marre de prendre des AD alors que je pense ne pas en avoir besoin. Depuis 10 jours j'alterne 75mg et 37.5mg, puis je prendrai 37.5mg pendant 15 jours et fini.

A la place, je vais prendre de l'homéopathie, passiflora composé, ce sera moins nocif.

Dès que je sentirai la colère monter, hop 5 granules ! 

et 5 granules systématiquement en sortant du boulot, pour que ça fasse effet sitôt arrivée à la maison.

Posté par delph-ine à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2018

Les vacances se terminent

Il a survécu à sa journée d'hôpital. Après ça il a bien douillé pendant 3 semaines, la douleur commence juste à se calmer.
Putain ce que c'est chiant un mec malade, on ne le dira jamais assez !
Heureusement que j'ai repris le boulot, je ne le supportais plus !

Posté par delph-ine à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2018

Le con se fait opérer demain

Il a peur de rester sur le billard ! Le pauvre chéri de 110 kilos a tellement la trouille qu'il a décidé de ne pas se rendre à l'hôpital demain.

Punaise, c'est juste une chirurgie de l'épaule, ok avec anesthésie générale, mais bon, le chirurgien et l'hôpital sont réputés pour être bons, y a pas de quoi s'en faire !

 

Et puis, il voulait un câlin ce soir. J'ai été gentille avec lui cette semaine, je l'ai laissé m'embrasser les seins, il s'est couché la tête sur mon pubis (je portais un short), on a même profité d'une sortie des enfants pour tenter de faire l'amour (bon, il faisait 35 degrés alors ce n'était pas un calvaire de me déshabiller. L'envie n'était pas vraiment là, mais bon, j'ai voulu être gentille, je me suis laissée faire).

Tenter, parce que lui ne bande plus alors ce n'est pas simple. Et moi je ne mouille pas, ce qui n'arrange rien. Sans compter que je m'ennuie au bout de 5 minutes...

 

Enfin bref, il voulait un câlin ce soir, mais non, désolée, je ne me plie pas à ses volontés. Je n'ai pas relevé mon tee shirt, je n'ai pas ouvert mon jean, je ne l'ai même pas embrassé (il avait bu une bière). Alors il est monté furax se coucher et est quand même redescendu pour me balancer mon oreiller sur le canapé.

Trop aimable !

Posté par delph-ine à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2018

Je m'inquiète pour mon "bébé"

Mon bébé de 12 ans... Il ne dit jamais quand ça ne va pas, il est toujours en train de rire, faire des blagues... Mais on le sent parfois mélancolique. Il a peu d'amis (comme moi à son âge), et ne cherche pas à les voir pendant les vacances.
Et j'apprends par la mère d'un de ses copains, qu'il envoie des SMS d'insultes !
Effectivement, les 21 et 23 juillet, il l'a traité de crevard, connard, asshole, dans toutes les langues, je ne veux même pas traduire avec Google !
Et quand je lui demande des explications, il me répond que fin juin l'autre l'a harcelé, mais je n'en sais pas plus, j'ai laissé le soin à sa sœur de lui tirer les vers du nez.

Posté par delph-ine à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2018

Ah mais si, c'est un mec bien !

C'est lui qui le dit, pas moi hein !

Oui, il l'a dit : "je pense que je suis un mec bien qui donne du bonheur aux autres, mais dommage pas à toi".

Ah ça, à moi, c'est clair que non !

Effectivement, en tant qu'animateur de troupe de théâtre, tout le monde l'aime bien, et c'est vrai, il faut l'avouer, que les spectacles sont toujours réussis et que les gamins viennent avec plaisir aux répétitions.

Mais son putain de caractère il nous le réserve pour la maison ! 

Encore hier, c'était la fête des pères, il voulait qu'on fasse qqch de spécial en famille avec les 3 gamins. Direction château de Pierrefonds dans l'Oise. C'est son idée, et puis je suis rentrée tard du boulot tous les soirs, je me disais qu'il organiserait un minimum (y avait que le resto à réserver, rien d'autre).

Bon, forcément, il n'a rien fait, le matin même il n'a pas dit un mot, sur tripadvisor j'ai pas trouvé des masses de resto (il voulait un truc bien, pas une crèperie quoi), et le seul que j'avais sélectionné on ne pouvait pas réserver.

Bref, on arrive sur place à 12h30, il n'avait toujours pas ouvert la bouche, on commence à faire le tour de la place en regardant les menus (oui, parce qu'il n'y a qu'une seule place, devant le fameux château, avec une dizaine de brasseries/snacks/resto), lui finit par dire qu'il n'a pas faim et qu'il attendra dehors.

Ouais ! A la base on venait là pour faire un repas de fête des pères, sans père c'est tout de suite moins bien ! Enfin, je me retrouve avec les gamins à manger un steack frites histoire de...

Puis visite du château tous ensemble, quand même, mais toujours sans parler, ambiance... et au retour dans la voiture, tout le monde s'est endormi ! Génial, j'ai adoré cette journée, j'aurais préféré la passer avec le mien, de père !

 

Enfin, c'était rien comparé à ce soir. Je sais plus comment on en est venu à parler de ça, ah si c'est quand il a dit qu'il était un mec bien qui donnait du bonheur aux autres sauf à moi. Je crois que j'ai répondu :"je confirme, j'ai pas envie de recommencer à me prostituer juste pour qu'il y ait une meilleure ambiance à la maison".

Comme c'est pas la première fois que je lui sors ça, il est resté froid mais énervé, il s'est rassis devant son ordi avec son casque sur les oreilles (un vrai gamin !) et apparemment il aurait envoyé un mail à tous les adhérents du théâtre pour annuler le spectacle de samedi prochain, en mentionnant mon numéro de téléphone pour les explications !

Ah bah ça, ils ne vont pas être déçus s'ils m'appellent les adhérents ! Je dirai "pardon ? de quoi parlez vous ? un mail reçu hier soir ? ah mais Hervé n'était pas vraiment dans son état normal, il avait un peu trop bu, il faut l'excuser, ne tenez pas compte de ça, bien sûr qu'il y aura un spectacle, oui oui l'année prochaine aussi. Vous savez, ça fait 15 ans que je le connais et chaque année c'est pareil, il stresse et veut tout arrêter. et dès le lendemain, il réfléchit à ce qu'il fera l'année d'après !"

 

Ouais, 16 ans que je me coltine ce mec irascible, lunatique et bipolaire, putain il m'a bien eu ce salaud de beau parleur à me baratiner et à jouer un rôle au début de notre relation ! Quand je m'en suis rendue compte, c'était trop tard, j'étais déjà enceinte.

et depuis, je n'ai jamais trouvé le courage de partir :( je tiens le coup grâce aux enfants, je ne veux pas les détruire, j'essaie de me construire avec et à travers eux. On partage plein de choses ensemble, rien ne nous empêchera de passer des moments ensemble.

Je les aime, je n'aime qu'eux ! Et quand ils grandiront et qu'ils vivront ailleurs, je retrouverai ma liberté.

Posté par delph-ine à 00:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2018

Augmentation de la dose

marre de servir de taxi, de nettoyer la saleté des autres, je vais doubler mes ad dès la fin de cette boîte +berocca pour tenir le coup. D'après mon médecin, 37,5g c'était la dose minimale à prendre les trois premiers mois, donc ça en fait cinq, je peux passer à 75g.
Avec mes deux boulots, je n'arrive plus à gérer la maison. J'ai oublié d'organiser un anniversaire pour mon fils (il n'est pas trop tard, c'est la semaine prochaine, et il ne m'avait rien demandé non plus), j'ai une montagne de repassage (hors de question que je fasse celui du mari)...
Et l'autre grand dadet qui squatte depuis trois mois, depuis que sa mère l'a foutu dehors il s'est souvenu qu'il avait un père ! Un boulet comme son géniteur, incapable de gagner un salaire, même pas foutu de se rendre à un entretien ! Un matin je l'ai déposé devant plusieurs boîtes d'intérim, je suis pas sûre qu'il y soit entré.
Et l'autre qui s'enfile bière sur bière entrecoupées de pastis, avec ses 115 kg et son regard pervers il espère toujours qu'on fasse l'amour. Beurk, rien que de l'écrire ça me dégoûte !
N'empêche que j'ai peur de me faire violer un jour... Est-ce que les policiers prendraient ma plainte au sérieux ? Par son mari ce n'est pas un viol, c'est le "devoir conjugal", sale expression du siècle dernier.

Posté par delph-ine à 02:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2018

Nouveau boulot

J'ai pris mon destin en main lol
En février j'ai postulé en interne, 15 jour après j'avais un entretien, et 3 mois plus tard je commence :) pour l'instant à mi-temps, c'est à dire que je suis sur les deux postes. C'est dur, surtout que mon chef l'a mauvaise que je parte, mais merde c'est pas faute de l'avoir prévenu ! En 10 ans aucune promotion et 50€ d'augmentation par an, ça motive à bouger !
J'espère que je pourrai m'épanouir dans ce nouveau boulot, c'est un challenge !

Posté par delph-ine à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2018

Les portes du placard se referment

J'avais déjà pas beaucoup de boulot, deux de mes dossiers (Afrique du Sud et Pays-bas) ont été définitivement fermés en décembre, et deux autres (Jamaique et Trinidad) sont en cours de fermeture, au plus tard dans 3 mois ce sera terminé.

On m'a demandé de remplir une feuille de temps sur mon plus gros dossier (l'Angleterre), dans le but de renvoyer la tenue de la compta dans le pays.

Je ne m'occupe plus du Maroc non plus, enfin si, mais une infime partie, celle où il ne se passe plus rien, la grosse partie du travail a été donné à une autre collègue.

Je sous-traite le Danemark pour qq1 d'autre, donc officiellement ce n'est pas mon dossier, et puis il n'y a qu'1 facture par trimestre à traiter (comptabiliser, payer et préparer la déclaration de TVA).

Par contre l'archivage ça reste pour ma pomme ! Bientôt mon chef va me demander de lui faire ses photocopies et de lui apporter le café !!!

 

Posté par delph-ine à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2018

Je commence l'année sous AD

Je ne voulais pas tomber là-dedans, mais puisque ça fait plusieurs fois que ma généraliste et ma neurologue m'en propose, cette fois j'ai accepté.

Enfin, ça fait trois semaines que j'ai l'ordonnance d'EFFEXOR 37,5MG et déjà 3 jours que j'ai pris la boîte à la pharmacie, mais j'ai pas encore osé commencer.

donc le 1er janvier ça me semble une bonne date, ça met 2-3 semaines à faire effet, on verra à la fin du mois si je me sens mieux ou si j'ai toujours envie de pleurer pour rien ou de me jeter sous un train !

Posté par delph-ine à 14:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 décembre 2017

Forcément, ça n'a pas marché

Il m'a grillé quand j'ai voulu cacher la lettre, il a pris l'enveloppe et l'a déchirée sans même l'ouvrir. Puis il a tellement insisté que je lui ai déballé tout ce que j'avais sur le cœur.
Résultat, je suis passée pour une folle (les enfants nous ont entendus), la mauvaise mère qui veut abandonner sa famille alors qu'au contraire, tout ce que je souhaite c'est qu'on vive tous dans un environnement plus calme et serein !

Enfin, comme d'hab, c'est un coup d'épée dans l'eau, il me gâche la vie il n'imagine pas à quel point. Il ne veut pas voir la vérité en face, lui ça l'arrange il profite de mon salaire, mais pour moi c'est vraiment difficile de devoir vivre avec cet homme que je n'aime pas.

Il faut que je passe à la pharmacie, chercher mes AD, la neuro m'a fait une ordonnance, ça me fait peur ce genre de médocs, mais là je n'ai plus le choix, j'ai besoin d'aide pour supporter ma vie.

Posté par delph-ine à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2017

cette nuit, j'ai eu une révélation

Comme ça ne va pas être facile de lui en parler tout de suite (mauvais timing : aujourd'hui c'est Noël, et après il va croire que c'est ma famille qui m'a soufflé l'idée), je vais l'écrire sur papier et lui donner l'enveloppe "à ouvrir ensemble en janvier".

voici le contenu de la lettre que je vais écrire (manuscrit c'est mieux) :

"à propos de la maison, comme il est hors de question de reproduire là-bas le schéma d'ici (à savoir déménager toutes les nuits sur le canapé), j'avais d'abord envisagé de rester ici (dans la maison HLM) jusqu'à la fin des travaux de la 4è chambre, puis je me suis dit que ce serait une grosse perte d'argent.

et puis, si on vend le terrain pour faire les travaux d'agrandissement, comment je vais récupérer mon apport quand on divorcera ? non, ce n'est pas une bonne solution.

alors, j'ai pensé à autre chose : je t'aide à financer l'achat de la maison et les travaux de remise à neuf, moi je reste ici. Plus besoin de 4è chambre ni de 2è salle de bain, pendant 2 ans tu vis au 59 et moi ici, les enfants connaissent déjà les deux maisons, une semaine dans l'une et une semaine dans l'autre ça ne devrait pas les perturber.

au quotidien, finalement, la seule chose qui changera ce sera qu'on dormira tranquille ! On ne se verra pas moins que maintenant, puisqu'on ne se croise que le soir et encore on ne mange pas toujours ensemble.

compte le nombre d'heures qu'on passe ensemble dans la semaine ! ça ne fait pas grand chose.

Je serai toujours là quand tu auras besoin de la voiture, pour faire les courses, pour le théâtre...

 

et après 2 ans de résidence séparée, on n'aura plus qu'à aller signer les papiers du divorce chez le notaire, on vends le terrain, je récupère l'argent que je t'ai prêté et ça te fait une rente si tu places bien l'argent de la vente.

 

voilà, c'est simple ! qu'est ce que tu en penses ?"

Posté par delph-ine à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2017

Arrêt maladie

Je suis trop crevée, au boulot je n'arrive plus à réfléchir, marcher droit me demande un effort... Alors comme je voyais ma neurologue ce soir, même si l'examen clinique est bien, j'ai demandé un arrêt d'une semaine. 13-8 de tension, parfait, pourtant je me sens à 2 de tension :(
Mais me reposer à la maison, au milieu de tout ce bordel, ça va être dur. J'ai déjà pété un câble ce soir (baignoire pleine de mousse crasseuse, chasse d'eau pas tirée ni en haut ni en bas, et en plus le seau qu'il a utilisé pour passer la serpillière encore renversé dessus, donc seau non rincé, je vous passe l'état de la cuisine).
Avant je fuyais ma maison pour me réfugier au bureau, mais maintenant que je veux aussi fuir le bureau, je vais où ??? Si mes parents étaient encore en vacances, j'aurais squatté chez eux, en me garant loin pour que les voisins ne me grillent pas.

Posté par delph-ine à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2017

Il faut que je me fasse aider

J'ai toujours faim ! Je n'arrive pas à m'arrêter de grignoter, je mange, je mange, juste pour sentir le sucre.

Le pire, c'est que quand je mange un abricot, et bien j'ai quand même envie de chocolat, et je fonce au distributeur de friandises !

Pour faire des économies, j'achète mes barres chocolatées à Leclerc, mais du coup en deux jours j'ai mangé une boîte entière :(

c'est comme une drogue :(

Posté par delph-ine à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2017

Ça y est, j'ai commencé mon bilan de compétences

Premier rdv, elle m'a fait parler de mes attentes etc... et j'ai fait des tests de personnalité. Je saurai jeudi prochain ce que ça donne, mais je sais déjà que je suis pleine de contradictions.
Et il est clair que mon métier actuel n'est pas celui qui me fait rêver : en réfléchissant j'aurais adoré être architecte ou ingénieure.

Posté par delph-ine à 04:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ah merde, le financement serait possible

Ben oui, merde, pcq finalement ça m'aurait arrangé que la conseillère financière me dise que l'opération de rachat de la maison de son père ne soit pas possible... Là je pourrais emprunter 150K€ sur 20 ans, mais il est hors de question que j'aille habiter cette baraque !
Ça fait déjà 13 ans que je paye tout (y compris la pension alimentaire de son fils) je ne vais pas en plus m'endetter sur 20 ans pour lui faire plaisir !
J'ai l'impression d'être tombée dans un piège qui se referme sans savoir comment m'en sortir. J'ai fait la connerie de me marier avec un beau parleur, profiteur, incapable de faire les choses de lui-même, toujours besoin de l'aide des autres.
Mais il n'acceptera jamais le divorce, il liguera les enfants contre moi.
Je suis foutue :(

Posté par delph-ine à 04:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2017

Dossier validé !

Enfin ! Lundi j'avais reçu un mail me disant que tout était bon, que la validation ne devrait pas tarder, mais comme ce matin je n'avais toujours pas de nouvelles, j'ai téléphoné. Donc c'est OK, j'ai eu la validation, et donc mon premier rdv est fixé à jeudi prochain. C'est pas trop tôt !

Posté par delph-ine à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ma députée est en marche

Nadia Haï était encore inconnue il y a 15 jours, je ne la connais toujours pas mais j'ai voté pour elle car elle est du parti du Président. Et elle a été élue :) je l'ai déjà dit, mais ça fait du bien au moral d'avoir voté pour le vainqueur.
Elle a réussi deux exploits : virer le député sortant au premier tour (en même temps, Benoît Hamon avait qqs casseroles), et virer celui qui avait déjà été trois fois député (JM Fourgous, maire d'Elancourt, imbuvable comme mec).

Posté par delph-ine à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2017

Etapes à suivre

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1408723/diviser-sa-parcelle-pour-valoriser-son-bien

 1 - le notaire doit valoriser le bien et nous faire connaître la part revenant à chacun

 2 - on doit trouver le financement pour racheter la part de tout le monde

 3 - on doit faire diviser le terrain par un géomètre

 4 - on doit vendre la maison

 5 - on doit trouver un constructeur

C'est pas demain qu'on va y habiter dans cette maison ! J'espère déjà que le notaire ne va pas traîner, on a déjà perdu beaucoup de temps.

Posté par delph-ine à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

et si on faisait construire ?

Perso, je n'ai pas du tout envie d'habiter la vieille baraque de son père, il n'y a pour l'instant que deux grandes chambres et une seule petite salle de bain, et il y a vraiment beaucoup d'aménagements à faire pour la rendre fonctionnelle.

et puis, les aménagements auxquels j'avais pensé ne sont pas possible à cause des murs porteurs et donc incassables.

 

Alors au lieu de vendre le fond du terrain, pourquoi pas vendre la maison et nous garder le terrain pour y faire construire une maison à notre goût ? 

c'est à dire de plain pied (avec peut être un demi-étage pour les enfants), avec un garage attenant, 4 chambres et 2 sdb, un poële, de qualité BBC...

reste à voir si on pourra avoir droit au prêt à taux zéro.

il faudra aussi faire passer d'abord un géomètre pour savoir si la division de la parcelle est faisable.

 

Si on se lance là-dedans, on n'est pas prêts de quitter notre HLM...

et les enfants auront quitté le foyer avant d'y habiter :( alors ce n'est qu'une idée en l'air, comme toujours :(

Posté par delph-ine à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]